chevres bord eau

Viande d’agneau et nouvelles du troupeau de chèvres

Classé dans : Vie de l'association | 2

Chers amapiens, je vous fais suivre un mail que Prune, notre productrice de fromage de chèvre, m’a demandé de vous transmettre. Ce contrat de viande d’agneau concernera une seule livraison en novembre/ décembre 2018 ou peut être janvier 2019.

Que les personnes intéressées se manifestent par le formulaire de contact, je leur ferai parvenir un contrat prochainement.
Amapicalement,

Catherine


Bonjour les amapiens!
Encore une fois merci de votre soutien, ça fait du bien dans les moments pénibles : )

 Pour une fois je prends le temps de m’y mettre! Donc voilà un mail et deux trucs à vous transmettre :

   En 1 : pour les personnes intéressées par les colis de viande d’agneau du troupeau d’Élise, ma compagne, voila un petit topo sur notre production.
Pour faire simple :
– agneaux issus de brebis de races Solognote, Clun, et Basco-béarnaise  (nos laitières) croisées avec des beliers plus lourds
– élevés sans engraissement en plein air, a l’herbe, majoritairement en bords de Loire, donnant ainsi une viande douce et sans excès de gras.
– abattage local (20 minutes de transport, fait par nos soins) avec etourdissement prealable.
– colis d’un demi-agneau découpé et mis sous vide (poids d’un colis 6-8kg) au prix de 17,5/kg
– 65 euros versés à la réservation  (contrat), le restant dû est réglé a la livraison en fonction du poids.
Bien sûr on reste dispo pour répondre aux questions!
Et en 2, Élise qui est plus organisée que moi tient un blog dont voici l’adresse  :
Il y a beaucoup ses brebis mais un peu mes biquettes aussi et je vais tâcher d’en mettre un peu plus : ) et plus souvent … comme ça vous aurez des nouvelles et vous verrez la trombine des productrices a cornes et barbiche

Bonne soirée à tous
Prune et les chèvres

Précisions sur la viande d’agneau

Cette viande n’est pas labellisée bio, car les divers prés et terrains dans lesquels les brebis se promènent et mangent au fil des saisons ne le sont pas tous.

Ce troupeau reste en bord de Loire et n’est pas rentré en bâtiment.
La majeure partie de leur alimentation provient d’espaces naturels à entretenir (comme des zones natura2000) pour redonner a la Loire son espace et limiter les crues.
En hiver, nous quittons donc ces zones pour des prairies non inondables (quoique…) comme des anciennes prairies communales retournées en friches depuis leur abandon (he oui! Dans ces villages il y a 50 ans, il y avait encore un vacher qui emmenait les betes de la commune paturer et les rendait le soir à leurs familles!)
Nous paturons également des repousses de céréales et des couverts hivernaux chez deux agriculteurs qui ainsi n’ont pas besoin de traiter aux desherbants avant les semis de printemps.
S’il nous arrive de donner du foin – cest assez exceptionnel, par exemple l’an dernier en raison de plusieurs jours de neige – c’est celui de la ferme (réalisé sur prairies naturelles non traitées)

2 Responses

  1. Christelle CHEVALIER

    Je serai intéressée pour recevoir le contrat.
    La date de livraison est elle fixée ?
    Bonne journée,
    Christelle

    • mc

      Bonjour Christelle,
      les modalités de ce contrat sont encore en discussion avec la productrice.
      Nous vous informerons quand il sera prêt.
      Bonne journée également,
      Magalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *