Lettre d’info du MIRAMAP – Printemps 2024

Classé dans : Ecosystème | 0

Les crises agricoles ne sont pas une fatalité, agissons pour faire évoluer la future LOA

Un projet de Loi d’Orientation Agricole (LOA) est débattu actuellement au parlement et c’est une occasion rare de transformer de façon profonde les politiques agricoles qui n’ont fait l’objet d’aucune orientation politique d’ampleur depuis des décennies.  Les manifestations récentes ont montré la profondeur, la gravité et la complexité du mal-être dans le monde agricole. L’enjeu d’obtenir une loi ambitieuse est crucial mais pour le moment, le projet de loi discutée à l’Assemblée nationale met en péril la capacité du secteur à assumer la transition écologique et passe à côté des immenses défis du renouvellement des générations. Nous appelons les député·es et les sénateurs à donner un véritable cap à la transition agroécologique, à transformer le texte en profondeur; à rejeter les articles qui actent des reculs environnementaux. Nos organisations paysannes et citoyennes agissent dans ce sens depuis des mois et vous aussi, vous pouvez agir auprès de vos députés et sénateurs.

Les préoccupations partagées par la majorité des paysan·nes sont claires : la question du revenu, la crainte d’un déclin massif de l’agriculture française et du nombre de fermes et la difficile adaptation des fermes face aux aléas climatiques en prise avec la dépendance aux lois des marchés et l’endettement.

Pour résoudre durablement cette crise agricole, les questions fondamentales sur l’orientation souhaitable pour l’agriculture française doivent être ciblées et traitées spécifiquement dans cette nouvelle loi.

  • Pour assurer la souveraineté alimentaire, il faut maintenir un grand nombre de fermes à taille humaine sur le territoire et repenser la gouvernance des instances de pilotage et de décision des politiques agricoles, les ouvrir au pluralisme démocratique et instaurer des contre-pouvoirs.
  • Pour éviter qu’un tiers des candidats au métier d’agriculteur.rice échouent à réaliser leur projet alors que les fermes françaises peinent à trouver repreneur, nous devons construire un parcours à l’installation qui réponde partout aux besoins des futur·es paysan·nes quels que soient leurs profils : installation progressive, autonomie décisionnelle et agronomique, aide à la re-structuration des fermes qui le nécessitent, etc.
  • L’évolution vers des pratiques agroécologiques paysannes et biologiques doit être soutenue massivement par les pouvoirs publics pour répondre aux crises. Elles permettent de créer des alliances vitales pour tous les territoires dans une logique de protection des communs et de l’intérêt général. Elles s’avèrent efficaces face aux dérèglements climatiques, à la  lutte contre l’effondrement de la biodiversité et aux perturbations du cycle de l’eau.

Nos associations paysannes ont des réponses et les mettent en œuvre depuis longtemps, mais le développement de nos propositions est ralenti par les choix imposés par la FNSEA et ses relais au gouvernement. Il faut contrer les reculs politiques favorisant une agriculture sans paysans. Ne laissons pas la LOA donner toutes les cartes à la FNSEA qui gère la majorité des Chambres d’Agriculture. Mettons fin aux recettes du passé qui nous ont amené à un désastre démographique et une situation sociale funeste : un suicide tous les deux jours,  un manque de revenu, des problèmes environnementaux, et une charge de travail considérable éprouvant vie sociale et familiale.

Comme nous le faisons déjà dans nos groupes et fermes en AMAP, agissons pour que cette LOA corresponde à nos espoirs. Agissez en allant voir les élu·es de vos territoires, leur expliquer vos préoccupations sur le monde agricole et vos espoirs d’une transformation en profondeur des orientations publiques. Ils et elles peuvent faire évoluer la loi dans le bon sens.

Plus d’informations dans notre article. Des conseils et des liens pour agir ici et des webinaires pour vous accompagner les 22 mai (20h-22h), 27 mai (20h-22h) et 3 juin (18h-20h).

Pour le collectif du MIRAMAP : Evelyne, Ariane, Florent et Mireille

Lire l’article

Actualité inter-régionale

Actes de la Rencontre Nationale des AMAP 2024

Du 9 au 11 février, amapien·nes, paysan·nes, organisations du Mouvement des AMAP et partenaires se sont donnés rendez-vous à l’occasion de la Rencontre du Mouvement des AMAP, co-organisée avec LORAMAP (réseau des AMAP de Lorraine) à Vigneulles-les-Hattonchatel près de Metz. En voici le compte-rendu.

Lire les actes

AMAP en fêtes 2024

AMAP en fêtes revient pour une nouvelle édition du 16 septembre au 16 octobre partout à travers la France ! Nous invitons celles et ceux qui le souhaitent à mettre « revenu paysan et respect de l’environnement » au menu de leurs événements. 

Nous vous proposons 3 formations gratuites en visio pour découvrir et participer à AMAP en fêtes

Participer à une formation

Ateliers ‘Être paysan·ne en AMAP’

Vous êtes porteur·se de projet agricole, paysan·ne ? Venez échanger autour des spécificités du métier de paysan·ne en AMAP, découvrir et partager savoirs, pratiques et questionnements.

10 juin – Communication en AMAP : favoriser la participation et l’appropriation des enjeux agricoles et alimentaires

4 novembre – Livraison en AMAP : dialoguer pour établir un autre rapport à l’agriculture et l’alimentation

Inscription

Formations clic’AMAP : logiciel de gestion d’AMAP et de réseaux d’AMAP

Des formations en ligne sont proposées régulièrement pour découvrir clic’AMAP :

Décryptons l’agriculture paysanne

Ce cycle propose des clés et outils pour contribuer au développement de l’agriculture paysanne et au soutien des fermes. Les thèmes des prochaines web-rencontres  :

21 mai –  Accès à l’eau et gestion de la ressource : comment ça se passe pour les fermes ?

4 juin – Le label AB, pourquoi est-ce important pour les luttes paysannes ?

S’inscrire

Écho des réseaux

Étude comparative du prix des paniers de légumes en AMAP

L’enquête propose de territorialiser le sujet des prix en AMAP en comparant les prix en AMAP avec d’autres circuits de distribution. Cette étude a été réalisée par le Réseau des AMAP Isère de juin à novembre 2023 grâce à la participation de 17 AMAP et de leurs paysan·nes.

Lire l’article

A la découverte de fermes d’ailleurs (épisode 1)

Une équipe constituée de 10 paysan·nes francilien·nes et 2 salariées du Réseau AMAP Ile-de-France est partie à la découverte de paysan·nes en Alsace et en Lorraine pour échanger sur leurs pratiques, notamment en collectif et en maraîchage sur sol vivant.

Lire l’article

1ère rencontre Inter-AMAP pour le Réseau Centre-Val de Loire

Une quarantaine d’amapien·nes de 11 AMAP de l’Eure-et-Loir étaient réunis. Le premier objectif de la réunion était de faire connaissance entre AMAP du département.

Lire l’article

Expériences d’AMAP et de paysan·nes

Quand les clients ont le pouvoir ! (cette AMAP est révolutionnaire)

Un témoignage inspirant pour tout savoir sur l’installation, la ferme et l’AMAP de Florent et Sylvie, maraîchers en Essone.

Voir la vidéo

« Trop grosses » pour être en AMAP ? Comprendre la diversité des modèles de fermes en AMAP

Dès leur installation et au fil des saisons, les paysan·nes prennent des décisions pour leur ferme, en fonction de leurs envies, contraintes et possibilités. Cinq paysan·nes ont témoigné de leurs choix pendant un voyage d’études amapien·nes.

Lire l’article

Et si l’AMAP du collège devenait solidaire ?

Les élèves de 3ème du collège Anne Frank à Brives-Charensac présentent l’AMAP qu’ils ont eux-mêmes créée, ainsi que leur projet de paniers solidaires.

Voir la vidéo

Podcast ‘Une AMAP en collège ?’

Du vert à De Geyter ! Voici le slogan de l’AMAP monté par les élèves de 5e3 du collège De Geyter à Saint-Denis. Pour en connaître les dessous et comprendre son fonctionnement, les éco-délégués du collège vous proposent ce podcast où ils ont pu rencontrer les élèves, des enseignants et Béatrice la maraichère.

Écouter le podcast

S’agri-cultiver

BD ‘Voyage vers des horizons verdoyants’

Cette BD est une œuvre collective unique d’une centaine d’éducateurs, d’étudiants et d’illustrateurs de six pays différents. Ces personnes se sont réunies autour du thème de l’agroécologie en tentant de l’appréhender de manière créative et ludique.

Lire la BD

Série documentaire ‘Le temps des paysans’

Des ruines de l’empire romain à l’agriculture industrielle en passant par l’oppression féodale, Stan Neumann parcourt les champs des possibles, sème des questionnements et retrace l’histoire des agriculteurs européens.

Voir les documentaires

Module sur les coûts et les bénéfices

Ce module a pour objectif de guider les producteurs·rices dans le monde des coûts et bénéfices des initiatives de circuit court, pour mieux comprendre les conséquences et les impacts sur les dimensions économiques, sociales et environnementales de la distribution en circuit court.

Voir la page

MIRAMAP

58 rue Raulin, 69007 Lyon

contact@miramap.orgmiramap.org

AMAPartage clicAMAP │ AMAP en fêtes

Cet email a été envoyé à info@amapmontrouge.org, cliquez ici pour vous désabonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *