Dans vos paniers : du patisson

Classé dans : Panier | 0
Avec son apparence étonnante et son goût à mi-chemin entre la courge et l’artichaut, le pâtisson a de quoi séduire ! Sa peau peut se parer de diverses couleurs : blanc, vert, orangé, ou strié.
Contrairement à la plupart des courges, il se récolte et se déguste en été et offre un large éventail de possibilités en cuisine ! Par rapport à sa cousine la courgette, le pâtisson a une chair contenant moins d’eau, mais sa peau est comestible comme elle. Après avoir été nettoyé et découpé, il peut simplement être cuit à l’eau ou à la vapeur avant d’être réduit en purée ou intégré à d’autres préparations : gratins, tartes, poêlées, risotto, etc. Sa chair peut également être rôtie au four, cuite en papillote, braisée ou encore longuement mijotée… Tout est permis

Riche en eau et simple à cuisiner, il a un léger goût d’artichaut.

Conservation :

  • Entier, le pâtisson se conserve dans un endroit sec et frais, protégé de la chaleur pour une durée de conservation de plusieurs semaines, voir plusieurs mois.
  • Une fois entamé il doit toutefois être stocké au réfrigérateur et consommé sous 3 à 4 jours afin d’éviter qu’il ne pourrisse et perde ses vitamines.
  • Une fois blanchi, il peut également être stocké au congélateur durant 4 à 6 mois, ce qui permet d’en profiter presque toute l’année !

Cet article est issu de la « Feuille de chou du mardi », une des newsletters hebdomadaires des Jardins de la Voie Romaine, notre producteur de légumes et de pommes de terre. Pour vous inscrire, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.